aimons nous avec nos différences

Publié le par TT

Il est une vérité pour le moins indubitable : les hommes et les femmes sont différents. C’est ce que l’on désigne par la différence des sexes. Et ce n’est pas qu’anatomiquement que les hommes et les femmes diffèrent. Ils auraient, dit-on, des façons de voir le monde et des comportements différents, pour ne pas dire une psychologie différente. D’après certains, ils viendraient même de planètes différentes .

Bienvenue sur le blog de TT Page d'accueil

les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » livre écrit par John Gray ,
repris dans une pièce de théâtre sortie en DVD , fondé sur l'expérience personnelle et professionnelle de l'auteur, résume son approche des relations entre hommes et femmes.

Sommaire:
1- John Gray : "Nous sommes différents, admettons le "
2- Une synthèse du livre de John Gray
3- Le début de la pièce de théatre
   a- Nous sommes donc différents, vous suivez bien
   b- La logique féminine est différente de la logique masculine
4- En conclusion
   a- Une description de l'homme pas toujours avantageuse
   b- Une évolution des mentalités


1- John Gray : "Nous sommes différents, admettons le !"

Les hommes et les femmes ont un fonctionnement différent, comme s'ils venaient de planètes différentes, ce qui crée des malentendus parfois difficiles à gérer dans leurs relations. Le reproche le plus souvent entendu chez les femmes : « Il ne m'écoute jamais  », chez les hommes : « Elle veut me changer », illustre ce malentendu à l'origine de bien des conflits.
Pour une femme, être en relation signifie partager, être en empathie. Pour un homme, c'est offrir des solutions, accomplir un but.
Quand une femme parle de ses difficultés à son mari, celle-ci n’attend guère qu'il lui propose des solutions, il lui suffit d'écouter ce qu'elle dit. La femme a juste besoin de se sentir aimée, écoutée, pour être heureuse. Si elle applique la même recette avec lui, ça ne fonctionne jamais , car, « sur Mars », on règle ses problèmes tout seul, on n'en parle pas, si ce n'est à un spécialiste, pour trouver une solution. Donc, ils ne se rejoignent pas et sont frustrés l'un et l'autre.
L'homme peut apprendre à écouter, lui offrir son soutien,  comprendre ce que son conjoint exprime. La femme peut apprendre à ne pas le conseiller ou le critiquer, à apprécier ce qu'il fait, et l'encourager, en étant attentive à ses propres besoins.
Face au stress, ils réagissent différemment : Lui, se retire dans sa grotte, devient froid et distant, s'isole, s'il ne trouve pas de solution et  fait autre chose. La femme en parle. Donc, quand le mari rentre et ne s'occupe pas de sa femme, celle ci  se sent négligée et ne comprend pas ce qui se passe.
Les hommes sont motivés et efficaces quand on a besoin d'eux, qu'ils se sentent utiles. Les femmes le sont quand elles se sentent aimées, importantes, « spéciales », grâce à des petites attentions, par exemple, quand il remarque sa nouvelle coiffure. Son bonheur à elle le rend heureux.
La plus grande peur d'un homme est d'échouer, de ne pas être à la hauteur, d'être incompétent. Lui dire lorsqu'il est en difficulté: « ce n'est pas de ta faute » permet de dédramatiser la situation. Pour une femme, c'est de ne pas recevoir assez, d'être débordée, d''en faire trop.
Ce livre psychologique est fait pour tous ceux qui veulent (essayer) de comprendre le sexe opposé. Drôle et subtile, chacun peut y retrouver un peu de soi.


2- Une synthèse du livre de John Gray 

1) Compétences/qualité de la relation
Les hommes veulent faire prévaloir leurs compétences et iront droit au but pour faire prévaloir leur objectif alors que la femme veut savoir comment ça s'est passé , partager des ressentis , des informations qu'elle va retenir . C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la femme retient beaucoup de choses .
2) Séquentiel/multi-tâches
Un homme ne peut pas faire deux choses à la fois. La femme a dix "dossiers" ouverts en permanence.
3) Tout seul / parler des problèmes
L'homme veut résoudre ses problèmes seul car il veut démontrer sa compétence alors que la femme veut parler de ses problèmes , les partager .
4) Rationnel/ émotionnel
Le concept de la "grotte" et celui de la "vague"
5) Confiance / Attentions+ Appréciation/ compréhension
L'homme a besoin de se sentir aimé , de recevoir la confiance de sa femme . La femme a besoin qu'on fasse attention à elle.


3- Le début de la pièce de théâtre

La pièce est de Paul Dewandre et c'est lui même qui fait le one man show.

a- Nous sommes donc différents, vous suivez bien.

Bien sur il y a des différences physiques entre les hommes et les femmes. Mais je n'avais vraiment pas pris conscience qu'on ne fonctionnait pas de la même manière. Peut être parce qu'au début de la relation, ces différences n'apparaissent pas.
Monsieur est tout amoureux, il ose se promener dans la rue avec un bouquet de fleur, il prend une douche avant de vous chercher et met ses plus beaux vêtements. Il s'organise pour arriver à l'heure et si il est coincé dans un embouteillage, il vous appelle pour vous dire qu'il aura quelques minutes de retard.
Madame est impatiente de son rappel vérifiant 20 fois sa messagerie de son portable. Elle n'utilise plus jamais les ascenseurs et ne prend que les escaliers pour ne pas rester une seule minute hors zone.
Quand ils se voient, monsieur est prévenant, il pose des questions, il s'intéresse à elle. Madame montre qu'elle est ravie d'être là, ne fait aucune remarque sur le restaurant ni sur la place de parking qu'il a choisi et elle reste, chose extrêmement rare de bonne humeur toute la soirée.
Le rêve quoi. c'est normal, au début on montre toujours l'appartement témoin. Mais c'est une fois que la relation s'établit que les petits problèmes vont commencer. Rien de grave. Une petite remarque, un petit oubli, on va faire un petit effort pour passer au dessus de celà. Mais ça nous énerve quand même.
L'erreur fondamentale est de penser que l'autre va réagir comme je réagirai  dans les mêmes circonstances.

b- La logique féminine est différente de la logique masculine

On part en week-end chez nos amis. On a décidé de partir à 8 heures.
Samedi matin, 7h58,monsieur est dans la voiture. Ceinture de sécurité attachée, rétroviseur réglé, il est prêt.
Il n'attend plus qu'une seule chose, sa femme.
Madame arrive à 8h10. Elle n'a pas le temps de fermer sa portière que la voiture démarre à toute trombe.
Mesdames, il y a un paramètre très important quand l'homme prend le volant: c'est sa moyenne horaire. Il est primordial qu'il mette le moins de temps possible pour arriver à destination.
Parce qu'à l'arrivée il va retrouver son copain Jacques qui va lui poser LA question "combien de temps tu as mis ? " Les hommes parlent entre eux de choses qui sont le plus importants à leurs yeux : leurs compétences à atteindre un objectif. Et c'est la raison pour laquelle les hommes sont toujours en compétition les uns en rapport avec les autres, savoir qui a couru le plus vite, qui a marqué le plus de but, la plus grosse voiture
Tout celà est étrange pour une femme, car pour elle le plus important c'est la qualité de la relation
Comment s'est passé le voyage, de quoi vous avez parlé durant le voyage, est ce qu'il a fait beau ? Et c'est pour celà quand deux femmes se rencontrent, au bout de 5 minutes, elles connaissent tout de chacune et le plus extraordinaire c'est qu'elles vont retenir toutes ces informations.
Mesdames, si vous voyez qu'il se concentre sur la route, ne lui parlez pas dans ces moments là , il risquerait de vous reprocher d'avoir raté la sortie de l'autoroute. Il vous le reprochera de toute façon. Un homme ne peut pas faire 2 choses à la fois.
Soit il se concentre sur la route soit il vous écoute. Il est très séquentiel. Il n'ouvre qu'un seul dossier à la fois.
La femme demande à son mari de faire quelque chose. Il le fait volontiers. Et pendant qu'il le fait, elle lui demande autre chose. Nonnnnn. Il y a bug. Et la femme qui pense "voilà la preuve qu'il ne veut pas m'aider". Mesdames, ce n'est pas qu'on ne veuille pas vous aider mais ce n'est pas le bon moment de nous le demander.
Une femme demande à son mari de monter l'aspirateur en haut de l'escalier. Son mari prend l'escalier, saute par dessus l'aspirateur et va se coucher. Sa femme ne comprend pas pourquoi il ne l'a pas fait. Mais l'homme a pensé qu'il va monter l'escalier pour se coucher et non pas pour monter l'aspirateur. Il ne peut pas ouvrir deux dossiers en même temps. Il doit fermer le 1er dossier avant d'ouvrir le 2ème.


4- En conclusion

a- Une description de l'homme pas toujours avantageuse

Bien sur tous les hommes ne sont pas comme le décrit John Gray. Certains diront que c'est une caricature déplacée. Durant ces deux dernières décennies, la société a évolué et les comportements humains avec. L'homme macho a quasiment disparu de nos sociétés occidentales surtout dans les jeunes générations. Disons que dans sa démonstration d'une logique féminine différente de la logique masculine, il a du s'appuyer sur des caricatures significatives.
Celà n'empêche en rien que les logiques féminines et masculines restent pour beaucoup relativement éloignées.

b- Une évolution des mentalités

Par ailleurs, ce n'est pas pour rien que les femmes et les hommes sont faits pour être ensemble. Outre le fait qu'ils se complètent, ils apprennent aussi l'un de l'autre. L'homme est le leitmotiv de la femme, et inversement. Cela n'a rien à voir avec le fait de vouloir changer l'autre, mais la femme, grâce à son instinct maternel, est toujours dans l'optique de faire progresser, faire grandir, accompagner son conjoint si elle estime que celui-ci en a besoin. Tout comme l'homme, de par son instinct primaire, va protéger et subvenir aux besoins de sa femme et de sa famille.
Pourquoi au fil des générations l'homme se rapproche de plus en plus de sa femme et de son foyer ? Pourquoi s'occupe-t-il de plus en plus des enfants, des tâches domestiques et de la cuisine ? N'y a-t-il pas eu une évolution volontaire et propre aux hommes ?
À l'instar des femmes qui s'éloignent de plus en plus de cette représentation fragile qui les définissait autrefois pour acquérir toujours plus de force et d'indépendance.


rosesApprenons à vivre ensemble , nous aimer et nous respecter
Notre monde moderne, les nouvelles technologies, le stress au travail, l'augmentation de besoins souvent futiles laissent peu de place aux relations intimes dans le couple, j'entend par intimes l'expression de langages d'amour. Un livre que j'ai beaucoup apprécié "les langages de l'amour"  de Gary Chapman où 5 langages ont été traités :
les paroles valorisantes,
les moments de qualité,
les cadeaux,
les services rendus,
le toucher physique.

Si nous acceptons que nous sommes différents et que nous appréhendons certaines situations de manière différentes , alors le pari est gagné et les relations au quotidien dans le couple ne peuvent qu'être rayonnantes .


aimons nous avec nos différences

Vous avez aimé cet article , vous aimerez sans doute :
Le bonheur, c'est maintenant
Apprécions les bons moments
Soutenir une action caritative
 

Publié dans famille,couple

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Alors, je suis d'accord sur le fait que nous ayions des différences, et d'ailleurs elles y sont très bien expliquées et commentées, car vraies en tous points. Mais je ne pense pas qu'elle soient irrémédiables et je pense que c'est une erreur de transmettre un tel jugement. "Les hommes ne peuvent pas ouvrir 2 dossiers en même temps". Pour moi, cette phrase et l'explication qui s'en suivent sont radicales et irréversibles. Tous les hommes ne sont pas comme ça. Et d'un point de vue plus global, cela incite les hommes à ne pas évoluer. Or, femmes et hommes sont dotés de la capacité à comprendre, apprendre, se développer, s'améliorer.<br /> Par ailleurs, ce n'est pas pour rien que les femmes et les hommes sont faits pour être ensemble. Outre le fait qu'ils se complètent, ils apprennent aussi l'un de l'autre. L'homme est le leitmotiv de la femme, et inversement. Cela n'a rien à voir avec le fait de vouloir changer l'autre, mais la femme, grâce à son instinct maternel, est toujours dans l'optique de faire progresser, faire grandir, accompagner son conjoint si elle estime que celui-ci en a besoin. Tout comme l'homme, de par son instinct primaire, va protéger et subvenir aux besoins de sa femme et de sa famille.<br /> Pourquoi au fil des générations l'homme se rapproche de plus en plus de sa femme et de son foyer ? Pourquoi s'occupe-t-il de plus en plus des enfants, des tâches domestiques et de la cuisine ? N'y a-t-il pas eu une évolution volontaire et propre aux hommes ? <br /> À l'instar des femmes qui s'éloignent de plus en plus de cette représentation fragile qui les définissait autrefois pour acquérir toujours plus de force et d'indépendance. <br /> À méditer.
Répondre
G
<br /> Très bel article que ce "Aimons-nous avec nos différences" [...]  Le lien établi avec "Les langages de l'amour" de Gary Chapman est bien vu. Bravo Thierry!<br />
Répondre