12 years a slave où l'histoire de l'esclavage

Publié le par TT

Sorti le 22 janvier 2014 en France, "12 years a slave" raconte la vie d'un afro-américain, Solomon Northup, en 1841 venu travailler comme esclave dans des champs de coton en Louisiane. Le film a gagné son golden globe et a reçu l'oscar du meilleur film.
Vous trouverez aussi au bas de cette page quelques articles qui nous rappellent qu'il y a encore plus d'esclaves aujourd'hui qu'à l'époque de 12 years a slave.

Mes résolutions 2021 Page d'accueil

Le 4 février est la date anniversaire de la première abolition de l'esclavage en France, par la Grande Révolution le 4 février 1794.


Au début

Le personnage principal, un noir, agriculteur et violoniste, qui possédait une propriété à Hebron, dans l’État de New York, libre, est enlevé en 1841  par deux hommes qui le vendent comme esclave dans le sud des Etats Unis. Commence alors, pour Solomon Northup (interprété dans le film par Chiwetel Ejiofor) un périple qui va durer 12 longues années, séparé de sa femme et de ses deux enfants, changeant de propriétaire, du bon au mauvais.

Des scènes dures

On a du mal encore à imaginer les conditions de vies des esclaves noirs qui appartenaient à des riches terriens au sud des Etats-Unis à cette époque. L'esclavage était légal et les esclaves n'étaient que des objets qu'on achetait et qu'on vendait. Les scènes de punition au fouet ou les scènes de travail dans les champs toute la journée sous un soleil de plomb sont impressionnantes de réalisme et nous font réfléchir.

Le dernier propriétaire, le plus méchant

Edwin Epps, interprété par Michael Fassbender, obligeait ses esclaves épuisés à danser au milieu de la nuit en leur criant « dansez, négros, dansez ! » et les battait lorsqu'ils tentaient de se reposer. Très porté sur la boisson, il aimait pourchasser ses esclaves dans la cour en les fouettant pour s'amuser.

Du début de l'esclavage à son abolition

L'esclavage aux États-Unis (1619-1865) commence peu après l'installation des premiers colons britanniques en Virginie et se termine avec l'adoption du XIIIe amendement de la Constitution américaine en 1865.
Progressivement aboli dans les États du Nord du pays dans les années qui suivent la Révolution américaine, l'esclavage occupe une position centrale dans l'organisation sociale et économique du Sud des États-Unis. Les esclaves sont utilisés comme domestiques et dans le secteur agricole, en particulier dans les plantations de tabac puis de coton, qui s'impose au XIXe siècle comme la principale culture d'exportation du pays. Au total, les Treize colonies puis les États-Unis importent environ 600 000 Africains, soit 5 % du total des esclaves déportés vers les Amériques. Avant la guerre de Sécession, le recensement américain de 1860 dénombre quatre millions d’esclaves dans le pays.

Pourquoi j'ai pleuré à la fin du film

Rassurez vous, je n'étais pas le seul à pleurer dans la salle, tant l'émotion était grande quand Solomon, après 12 longues années retrouve enfin sa famille, ses deux enfants, qui ont grandi, et sa femme. On imagine comment il pourra reconstruire sa vie, alors qu'il était un musicien très connu.

Un film qui ne vous laisse pas indifférent
BANDE ANNONCE de 12 YEARS A SLAVE

Solomon Northup après 1853

Solomon Northup poursuivit les trafiquants d'esclaves à Washington, mais perdit devant le tribunal local. La loi du district de Columbia lui interdisait en tant qu'homme noir de témoigner contre les Blancs, et sans son témoignage, il n'était pas en mesure de les poursuivre pour dommages et intérêts. Plus tard, dans l'État de New York, deux hommes furent accusés d'enlèvement mais les accusations furent retirées au bout de deux ans.
Il publie des mémoires, Douze ans d'esclavage, qui contribuent au débat sur l'abolition de l'esclavage. Devenu militant pour l'abolitionnisme, il donne des dizaines de conférences à travers le nord-est des États-Unis.
Solomon Northup meurt en 1853, on ne sais pas vraiment dans quelles conditions.

 

 


Pour aller plus loin :

D'autres articles autour du même sujet :

L'esclavage dans le monde
Esclavage au 21ème siècle : un défi urgent pour l'Eglise

Des articles  qui nous rappellent qu'il y a toujours autant d'esclaves dans le monde

Tags: esclavage, esclave,Solomon Northup

Publié dans culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article