historique et objectifs du commerce équitable

Publié le par TT

Du Commerce solidaire, au Commerce équitable puis au développement durable, il n'y a qu'un pas. En 2019, 97 % des français ont en tendu parler de commerce équitable alors qu'en 2000 ils n'étaient que 3%. Le concept est donc bien connu et les français s'attendent donc à des offres élargies.

Bienvenue sur le blog de TT Page d'accueil Planète climat

La quinzaine du commerce équitable : du 09 au 24 mai 2020 - en savoir plus

Sommaire:
1- Naissance du concept dans les années 50
2- 3 types d'associations 3 courants
3- Objectifs du commerce équitable
4- Le commerce équitable en 2019


1) Naissance du concept dans les années 50

a) Un mouvement contestataire

A la fin des années 50, l'ONG anglaise OXFAM souhaite soutenir les populations locales des pays en développement tout en préservant leur dignité et développe la vente des produits de leur artisanat pour leur assurer un revenu régulier. Parallèlement en 1959,SOS, une association caritative créée par de jeunes catholiques dans le sud des Pays Bas importe par solidarité des produits du tiers monde.

b) Revendication politique : "Trade, ,not aid"

En 1964, lors de la première conférence des Nations Unies pour le Commerce et le développement ( CNUCED) à Genève, les pays du Sud insistent sur la nécessité d'échanges justes. Leur slogan "Trade, not aid" , traduit par "du commerce, pas de l'aide" , marque les esprits et définit déjà les frontières du concept de "commerce équitable"

c) Un nouveau modèle économique

Dans les années 80, l'ONG Solidaridad,( action chrétienne pour l'Amérique latine), importe du café mexicain par une filière de commerce alternatif. Le succès de ce système est tel que les débouchés deviennent insuffisants. et les producteurs de café mexicains font cette demande en 1986 " Aidez-nous à vendre notre café sur le marché à bon prix
Le 15 novembre 1988 le premier café labellisé Max Havelaar, arrive sur le marché néerlandais par les voies de la distribution classique. En 1991, Artisanat Sel introduit le label en France commercialisant du même coup le premier produit alimentaire de la gamme.


4) Le commerce équitable en 2019

Si les deux tiers des produits proviennent de l'étranger, la filière made in France a progressé de 17% depuis l'an dernier. Elle pourrait se développer dans de nouveaux secteurs.
Selon un sondage réalisé pour Max Havelaar, le premier label du commerce équitable, huit Français sur dix veulent une offre plus large dans les supermarchés, dans les magasins de vêtements, mais également dans les boulangeries, les restaurants ou les cafés. La demande est également forte pour les cantines scolaires, les restaurants d'entreprises, et même à la machine à café.

Les ventes du commerce équitable en France ont atteint 1,276milliard d'euros en 2018, soit autant que pour toute la planète il y a 15 ans. Voir plus
La France atteint un record avec un chiffre en hausse de 10% sur un an. La notoriété du terme "commerce équitable" fait également un bond. Au début des années 2000, seules 3% des personnes interrogées connaissaient l'expression. Aujourd'hui 97% des Français en ont entendu parler. Source France Info

 

Plateforme du commerce équitable
Plateforme du commerce équitable

Plateforme du commerce équitable

Publié dans Economie solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Hello,<br /> Ton article est vraiment passionnant. J’ai appris pas mal de choses sur le commerce équitable. D’ailleurs, je ne savais même pas qu’il avait pris naissance dans les années 50 !
Répondre
S
This is the first time I am hearing about the Fair Trade Fortnight and was impressed by the objectives and targets! I am sure this new movement will aid people to sell their handicrafts without giving extra taxes. Big hands to the Mayor for his remarkable contribution!
Répondre