les fêtes chrétiennes et leurs significations

Publié le par TT

Un petit rappel de l'ensemble des fêtes chrétiennes qui ne sont pas systématiquement fériés. Les chrétiens du monde entier célèbrent Noël, Pâques, l'ascension,Pentecôte parmi les plus connues car elles ont toutes une signification importante dans leurs vies. Et vous?  savez vous exactement leurs significations ?


La liste des fêtes chrétiennes avec les dates de 2021 :

1) L'épiphanie

3 janvier
C'est une date fixe calculée à partir du 25 décembre, jour de Noël. C'est en général le 1er dimanche de l'année.  A l'origine et jusqu'à la fin du 4ème siècle, cette fête commémorait le baptême de Jésus Christ  dans le Jourdain.
Evangile de Marc 1:10 " Jésus fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Au moment où il sortit de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe"
A partir du moment où la date de la naissance de Jésus Christ a été fixée sur le calendrier, la signification de l'Epiphanie
a changé. Cette fête célèbre la venue du Messie, recevant la visite et l'hommage des rois mages. 
Evangile de Matthieu 2:1 " voici des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem et dirent : où est le roi des juifs qui vient de naître ? "
Le chiffre 3 a été adopté vers 450 ap JC par Origène et St Léon le Grand. Les noms que leur a donné une tradition remontant au 7ème siècle sont : Melchior, Gaspard et Balthazar.
Notez que l'évangile de Matthieu parle de mages mais que l'évangile de Luc parle de bergers.
La tradition de la galette des rois  a une origine populaire, tirée des "saturnales", commémorations  paiennes célébrées par les Romains avant JC.

Rois mages et galette des rois
rois mages et galette des rois
rois mages et galette des rois

 

rois mages et galette des rois, une fête chrétienne traditionnelle issue d'une célébration païenne les saturnales autrefois fêtée par les romains


2) La conversion de Paul

25 janvier
Le livre des Actes des apôtres au chapitre 9 raconte la conversion de l'apôtre Paul sur le chemin qui le mène à Damas
La conversion de Paul eut lieu l’année même que Jésus Christ fut crucifié et qu' Etienne fut lapidé, non pas dans l’année, selon la manière ordinaire de compter, mais dans l’intervalle d'une année; car J.-C. fut crucifié le 8 avant les calendes d'avril (25 mars), Étienne fut lapidé le 3 août de la même année et  Paul fut converti le 8 avant les calendes de février (25 janvier), date fixe . L'apôtre Paul a écrit plusieurs épîtres qui a consolidé la foi des premiers chrétiens après la mort de Jésus Christ. Ces épitres sont rassemblées dans la Bible et elles représentent un enseignement riche pour les chrétiens d'aujourd'hui.
Paul de Tarse devient dès lors l'une des figures majeures de la diffusion du christianisme en-dehors des cercles juifs et judéo-chrétiens ainsi que dans certaines des premières communautés chrétiennes en Asie mineure, en Grèce et à Rome. La tradition chrétienne le surnomme pour cette raison l'« Apôtre des Gentils » c'est-à-dire des non-juifs, ou encore d'« Apôtre des Nations ».


3) La présentation du Seigneur

2 février
Jésus est conduit au temple 40 jours après sa naissance. Elle est donc calculée à partir du 25 décembre. Date fixe.
Evangile de Luc 2:21 " le 8ème jour, auquel l'enfant devait être circoncis, on lui donne le nom de Jésus. Et quand les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de MoÎse, Joseph et Marie le portèrent à Jérusalem pour la présentation.
Pour comprendre ce verset, et connaître le nombre de jours de purification il faut se référer au livre du Lévitique dans l'Ancien Testament, chapitre 12 verset 3
"le 8ème jour, l'enfant sera circoncis. Elle restera encore 33 jours à se purifier de son sang. Elle n'ira pas au sanctuaire jusqu'à ce que les jours de sa purification soient accomplis"

Ce jour de fête chrétienne correspond donc à la fois à la présentation de Jésus au temple mais aussi à la purification de Marie .

Chez les hébreux, 40 jours après la naissance de son enfant,on fêtait les relevailles de la femme par une cérémonie de purification
La chandeleur ou célébration des chandelles, a une origine païenne, qui n'a rien à voir avec la fête chrétienne si ce n'est que la chandeleur est tirée d'une ancienne coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.
La Chandeleur est célébrée en tant que fête profane comme « jour des crêpes » : la tradition attribue cette coutume au pape Gélase Ier, qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome, mais on peut voir dans cette cérémonie la coutume des Vestales, qui lors des Lupercales faisaient l'offrande de gâteaux préparés avec le blé de l'ancienne récolte pour que la suivante soit bonne. À l'occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées.
On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

le jour de la chandeleur : les crêpes

 


4) Le mardi gras et le début du carême

16 février

La date est fixée en fonction de Pâques. Date variable . 41 jours de la semaine , plus 6 dimanches ( total de 47 jours). Il fait référence aux 40 jours de jeune de Jésus Christ dans le désert . Matthieu 4:1-11. Le Mardi gras est le dernier jour avant le début de la période de carême,
C’est une journée festive et populaire où l’on se déguise, on organise des réjouissances et on mange des plats très riches. Traditionnellement toutes sortes d’excès étaient permis avant le début du jeûne du carême.
Le mardi gras a des origines très anciennes qui date au temps des romains. La commémoration romaine s’intitulait les calendes de mars. À ce moment de l'année, les romains célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. A cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés. 
Chez les catholiques, Mardi gras est un jour d'abondance et de joie qui précède le mercredi des Cendres. Mais ce n'est pas une fête liturgique.
Le jour du Mardi gras, on finissait tous les aliments gras avant de commencer le carême au temps où celui-ci était entièrement maigre. C'était le dernier jour où l'on mangeait «gras», c'est à dire de la viande, des œufs et des graisses
.
En 2021, ce sera le 16 février. en 2022, ce sera le 1er mars.

mardi gras et viandes grasses

 

 

 

 

 

 

 

 

 


5) Le mercredi des cendres

17 février

Date variable, fixée 46 jours avant Pâques qui nous rappelle que nous ne sommes que" poussière et que nous retournerons dans la poussière "  Genèse 3:19
Il marque le début du carême. Le carême dure 40 jours.
C'est une manière concrète pour le chrétien de s'unir à Jésus-Christ, qui lui-même, après son baptême par Jean le Baptiste, a jeûné quarante jours dans le désert pour se préparer à sa mission, celle de sa mort et de sa résurrection. C'est aussi l'occasion de se détacher de tout ce qui éloigne de Dieu, c'est pourquoi le jeûne ne prend pas toujours la forme de « privation de nourriture », mais peut être plus large. Diminuer ou se priver représente un chemin d'humilité qui permet de mieux prendre conscience de ce que tant d'êtres humains sur Terre vivent au quotidien, et rester dans une attitude d'accueil.
Dans l'Église catholique romaine, les fidèles se rendent à l'église pour assister à une messe, où le prêtre après la proclamation de l'Évangile et de l'homélie leur trace une croix sur le front avec de la cendre. Cette cérémonie fut instituée par Grégoire Ier aux alentours de l'an 591


6) L'annonciation

25 mars

Date fixe,  9 mois avant le 25 décembre.
Luc 1 : 26 :35 extraits : l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appel
ée Nazareth ...et voici, tu deviendras enceinte et tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. 
Il faut savoir que finalement Marie a eu d'autres enfants par la suite avec son mari Joseph. Dieu a choisi Marie pour donner naissance à Jésus mais par la suite Marie et Joseph ont vécu comme un couple normal. D'ailleurs les évangiles ne parlent que de Marie qu'au moment de la naissance de Jésus, c'est à dire, pas plus de deux chapitres de la Bible (dans Matthieu et dans Luc ) .
.


7) Les Rameaux

28 mars 

Date variable : il s'agit du dimanche qui précède Pâques. Cette commémoration rappelle les branches d'arbres brandis par lerameaux peuple de Jérusalem le jour de l'entrée solennelle de Jésus dans la ville.

Matthieu 21:1-9extrait : la plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin, d'autres coupèrent des branches d'arbres et en jonchèrent la route
Il s'agit du début de la passion de Christ, qui vont précéder sa mort et sa résurrection.

Les Évangiles synoptiques évoquent seulement des rameaux. L'Évangile de Jean est plus précis : selon Jean, ce sont des rameaux de palmiers, des palmes :
βαΐα τῶν φοινίκων en grec,
rami palmarum en latin.
C'est pourquoi dans d'autres pays, on parle de dimanche des Palmes. De même, en latin, la langue officielle de l'église catholique, ce jour porte le nom de Dominica in Palmis.Cette fête s'implante en Europe vers le VIIIe siècle : on se rend à l'église avec un rameau à la main. C'est une palme, un rameau de palmier ou un équivalent selon la végétation du lieu.
Les rameaux de palmier et le mot "Hosanna" évoquent la fête juive des récoltes.
En 2021, ce sera le 28 mars. En 2022, le 10 avril.


8) Le vendredi saint

2 avril

Date variable . Il est célébré par les chrétiens le vendredi précédant le dimanche de Pâques. Ce jour est férié dans presque tous les pays de tradition chrétienne protestante.
Le protestantisme dans le monde
Matthieu 27:32:54Extraits : Jésus poussa de nouveau un grand cri et rendit l'esprit. Et voici le voile du temple se déchira en deux, la terre trembla, les sépulcres s'ouvrirent et plusieurs morts ressuscitèrent.
Un culte est rendu ce jour là pour se rappeler que Jésus est mort sur la croix pour payer le prix du péché de tous. En attendant sa résurrection.
De nombreuses processions ont lieu à travers le monde pour la Semaine sainte ou simplement le Vendredi saint. En France, les traditions du Catenacciu se poursuivent de nos jours en Corse, en particulier à Sartène. En Allemagne, des « Portements de croix vivants »  ont lieu dans les régions du sud, comme à Wiedenbrück, à Ulm et à Neu-Ulm, ainsi qu'à Stuttgart-Bad Cannstatt.
Mais c'est surtout en Espagne et en Italie que les processions du Vendredi saint sont les plus impressionnantes, de même que dans les pays d'Amérique latine. Les plus connues mondialement sont probablement celles de la Semaine sainte de Séville

procession à ULM
procession à ULM

 


9) Pâques - la résurrection

4 avril 

Pâques a été fixé au 1er dimanche après la pleine lune qui a lieu à l'équinoxe du printemps. Ainsi Pâques peut osciller entre le 22 mars et le 25 avril. Les 4 évangiles rapportent la résurrection de Christ . 
évangile de Jean chapitre 20
L'oeuf de pâques et le chocolat sont des traditions populaires - voir article  
La résurrection de Christ est un fait historique sans précédent, justifié par de nombreuses preuves archéologiques.
Le résultat de la résurrection de Christ : le salut pour les croyants
L'apôtre Paul disait ceci :
"Christ est mort pour nos péchés, a été enseveli, est ressuscité les 3ème jour, est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de 500 frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants. Ensuite il est apparu à Jacques puis à tous les apôtres. ...
lire I Corinthiens chapitre 15
En 2021 , ce sera le 4 avril. En 2022 , le 17 avril.

La fête de Pâques dans Histoire pour tous


10) le lundi de Pâques

5 avril 

Pendant longtemps la semaine qui suivit le dimanche de Pâques était chômée. Mais depuis le 1er concordat (1122), seul le lundi a été conservé comme jour férié qui commémore l'après résurrection.
Il est férié dans beaucoup de pays de la planète. Il ne l'est pas en Russie, au Portugal et en Espagne.

Depuis le Moyen Âge, la semaine qui suit Pâques s'appelle "l'Octave de Pâques" (du latin "octavus" = huitième) et elle est souvent entièrement fériée (pendant les 8 jours !).


11) L'ascension

13 mai 

L’Ascension est célébrée 40 jours après Pâques. Elle tombe donc toujours un jeudi entre le 30 avril et le 3 juin inclus
Deux évangiles mentionnent cet événement : Marc et Luc qui a écrit également les actes des apôtres, où l'événement est mentionné également au 1er chapitre.
Dans la théologie chrétienne, l'ascension marque la fin de la présence physique de Jésus sur la Terre, après sa mort et sa résurrection. Mais Jésus n’abandonne pas pour autant les hommes : il leur envoie son Esprit Saint à la Pentecôte, et intercède sans cesse en leur faveur auprès de Dieu le Père (He 9, 25). Dix jours après l’Ascension au ciel de Jésus, lors de la Pentecôte, les Apôtres se rendent compte qu’ils sont l’Église et partent prêcher l’Évangile


12) La Pentecôte

23 mai

La Pentecôte se célèbre le septième dimanche, soit 50 jours à compter du dimanche de Pâques.
Les Actes des Apôtres situent explicitement lors de cette célébration juive le récit où leLa pentecôtes premiers disciples de Jésus reçoivent l'Esprit Saint : des langues de feu se posent sur chacun d'eux, formalisant la venue de l'Esprit dans un épisode de communication inspirée qui permet aux disciples de s'exprimer dans d'autres langues que le galiléen.
Le St - Esprit est la 3ème personne de la Trinité . Jésus , après sa résurrection ( Pâques), étant monté au ciel (ascension), L'esprit Saint a "pris le relais" . Jésus l'avait annoncé dans les Evangiles :
Jean 16: 8-13 .."Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir"


 

.13) L'assomption

15 aout
L'Assomption de Marie est une doctrine qui enseigne qu'après sa mort, la mère de Jésus a été ressuscitée, glorifiée, et enlevée physiquement au ciel. Le terme Assomption est tiré d’un mot latin signifiant "faire monter." L’Assomption de Marie est enseignée par l'Eglise Catholique et, à un moindre degré, par l'Eglise Orthodoxe Orientale.
La doctrine de l'Assomption de Marie est apparue dans l'empire byzantin autour du 6ème siècle. Une fête annuelle en l’honneur de Marie a progressivement évolué en une commémoration de la mort de Marie, appelée fête de la Dormition ("être endormi"). Au fur et à mesure que la pratique se répandait vers l'Occident, un accent a été mis sur la résurrection de Marie, et la glorification de son corps et de son âme, et le nom de la fête a été changé en Assomption. Elle est toujours observée le 15 août, comme c’était le cas au Moyen Age. L'Assomption de Marie a été déclarée dogme officiel de l'Eglise Catholique en 1950 par le Pape Pie XII.
Dans la Bible, Dieu a "enlevé" Enoch et Elie au ciel (Genèse 5:24 ; 2 Rois 2:11). Il n'est donc pas impossible que Dieu ait fait de même pour Marie. Il n’est pas mauvais de croire que Dieu ait "enlevé" Marie au ciel. Le problème est qu'il n'y a aucune base biblique à l'Assomption de Marie. La bible ne mentionne pas la mort de Marie et ne parle même plus d’elle après Actes chapitre 1. La doctrine de l'Assomption est plutôt le résultat de l’élévation de Marie à une position comparable à celle de son Fils. Certains Catholiques romains vont même jusqu’à enseigner que Marie est ressuscité le troisième jour, tout comme Jésus, et qu’elle est montée au ciel, tout comme Jésus. Le Nouveau Testament enseigne que Jésus est ressuscité le troisième jour (Luc 24:7) et est monté physiquement au ciel (Actes 1:9). Affirmer la même chose pour Marie revient à lui attribuer certains des attributs du Christ. Bien que l'idée de l'Assomption de Marie ne soit pas hérétique en soit, elle constitue, dans l'Eglise catholique romaine, un pas important vers les raisons pour lesquelles Marie est vénérée, adorée et priée. Enseigner l'Assomption de Marie n’est pas loin d’en faire une personne égale au Christ, c'est-à-dire proclamer la divinité de Marie'.


14) La Toussaint

1er novembre 

La Toussaint est une commémoration catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l’Église catholique honore tous les Saints, connus et inconnus.
Les protestants ne pratiquent pas de culte des saints mais certaines églises luthériennes célèbrent néanmoins cette fête. Les Églises orthodoxes ainsi que les Églises catholiques orientales de rite byzantin continuent à célébrer le dimanche de tous les Saints, le dimanche suivant la Pentecôte.
La célébration de la Toussaint au 1er novembre est une spécificité catholique apparue en Occident au VIIIe siècle. En effet, c’est peut-être à partir de cette période qu’elle est fêtée le 1er novembre, lorsque le pape Grégoire III dédicace à tous les saints une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome.
Vers 835, le pape Grégoire IV ordonne que cette fête soit célébrée dans toute la chrétienté. Pour certains historiens, c’est à l’occasion de cette décision que la Toussaint est fixée au 1er novembre. Sur le conseil de Grégoire IV, l’empereur Louis le Pieux institua la fête de tous les saints sur tout le territoire de l’empire carolingien.

Que signifie le terme "Saint " ?
Le terme saint vient du grec hagios, qui signifie « consacré à Dieu, saint, sacré, pieux ».
Le terme « saint » désigne un groupe de personnes mises à part pour le Seigneur et son Royaume. Sur le plan biblique, les « saints » sont le corps de Christ, les chrétiens, l’Église. Tous les chrétiens sont considérés comme saints, mais aussi appelés à être saints.
Quel rapport avec la compréhension catholique des « saints » ? Apparemment aucun. Dans la théologie catholique, les saints sont au ciel, alors que dans la Bible, ils sont sur terre. Dans l’enseignement catholique, une personne ne devient sainte qu’en étant « béatifiée » ou « canonisée » par le pape ou un évêque éminent. Dans la Bible, toute personne ayant accepté Jésus-Christ par la foi est sainte. Dans la pratique catholique romaine, les saints se voient adresser des prières font l’objet d’une vénération, parfois même d’adoration. Dans la Bible, les saints sont appelés à vénérer, à adorer et à prier Dieu seul.


15) Noël                  

25 décembre 

Noël commémore chaque année la naissance de Jésus de Nazareth.La plupart des Églises chrétiennes célèbrent Noël le 25 décembre de leur calendrier liturgique respectif, qui peut correspondre à une date différente du calendrier civil. Pour les Églises orthodoxes, dont le calendrier liturgique est basé sur le calendrier julien, cette date correspond au 7 janvier du calendrier civil actuel. L'Église catholique romaine, les Églises protestantes et les Églises chrétiennes évangéliques célèbrent Noël le 25 décembre du calendrier grégorien, qui est le calendrier civil actuel. Le jour de la saint Emmanuel a été fixé tardivement dans l'empire romain d'Occident, vers le milieu du IVe siècle.
Pratiquement tout dans la célébration de Noël a ses racines dans les coutumes et la religion romaines. La référence la plus ancienne à la célébration de Noël un 25 décembre est datée du second siècle après la naissance de Jésus-Christ. On croit que les premières célébrations de Noël se tinrent en réaction aux saturnales romaines, un festival des moissons à l’occasion du solstice d’hiver —le retour du Soleil — et pour honorer Saturne, le dieu des semailles. Les saturnales étaient une période plutôt chahuteuse à laquelle s’opposaient fermement les chrétiens. En 529 ap. J.-C, après que le christianisme fut devenu la religion d’état, l’empereur Justinien fit de Noël une fête officielle.
Dans l’Antiquité, à l’époque de la royauté romaine, «il était ainsi de coutume de s’offrir le jour du solstice d’hiver des étrennes – des pièces, du miel, des dattes…
Des siècles plus tard, l’émergence d’une tradition «chrétienne» de s’offrir des cadeaux à Noël appuiera sa légitimité sur la référence aux présents offerts par les rois mages à Jésus, dans le récit de la Nativité, dont la date est fixée, en 330, au 24 décembre du calendrier romain
Au Moyen Âge, la mise en place d’un calendrier religieux – régi par une période de privation alimentaire durant le temps de l’Avent (qui commence le 4ème dimanche avant Noël, en 2020 c'est le 29 novembre)– débouchait le jour de Noël sur la préparation, puis la dégustation d’un repas de fête dans chaque foyer. Fruits, sucreries, gâteaux… : il était alors d’usage d’offrir parfois quelques modestes présents à son entourage, essentiellement des victuailles. Une pratique que l’Église, qui rattachait encore l’échange de cadeaux à de futiles superstitions liées à son historique païenne, se gardait d’interdire, en l’associant aux présents des rois mages.

Noel, père Noel et cadeaux ?
Noël se résumerait il au Père noël et aux cadeaux ? Je ne l'espère pas car Noël reste et restera toujours une fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus Christ, à l'origine du christianisme
Noël se résumerait il au Père noël et aux cadeaux ? Je ne l'espère pas car Noël reste et restera toujours une fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus Christ, à l'origine du christianisme

 

 

Remarque de l'auteur : Une fête chrétienne est un jour de commémoration en rapport avec un événement précis en principe lié à Jésus Christ . Pour le Chrétien engagé dans sa foi , commémorer Christ c'est tous les jours et pas seulement à certaines dates du calendrier. 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article