Nos vacances en Corse

Publié le par TT

En 2011, comme en 2010, nous avions passés 15 jours de vacances en Corse, point de chute Calenzana au pied du départ du GR20, lieu mythique connu des randonneurs chevronnés (comme nous) et également des cinéphiles puisque "les randonneurs" y sont aussi passés.

Page d'accueil Bienvenue Vente de timbres
   Mes publications  Chansons pop rock Notre planète

Le 9 janvier : Journée mondiale de la Corse
Album photos vacances en Corse


1) Notre séjour en Corse deux années de suite

Ce n'est pas par hasard que nous avons séjourné à Calenzana car les parents de Vincent, un de nos meilleurs amis,  nous avaient gracieusement prêtés leur maison pour 15 jours.  album photos
15 jours que j'ai tenté de détailler, avec les quelques endroits que nous avons visité.

La Corse 6 aout

Arrivés par bateau à l'Ile rousse à 9h30, sortis à 10h45; c'est la SNCM dit-on, rien de plus normal, on est dans les délais. La traversée a duré toute la nuit; heureusement, nous avions loué des cabines.
A peine sorti du bateau, nous nous sommes arrêtés à l'hypermarché Leclerc pour faire le plein de nourriture.
Après une petite sieste, direction la plage de sainte Restitude à 10km de Calenzana.
Ce premier jour à Calenzana était reposant, le temps de mieux nous connaître et de nous apprécier. On se doutait bien déjà que les jours suivants allaient être différents. Cela faisait plusieurs mois que nous attendions ce moment là et il est arrivé !

le 7/8

Départ à 8h pour effectuer la boucle « di Pratu », 490m de dénivelé et 5,5km de marche. Alzira avait quelques difficultés pour nous suivre mais finalement on est tous arrivés ; J’avais quand même un « œil » pour surveiller Roland car je le trouvais bien trop près de ma femme, jaloux comme je suis, il fallait être sur ses gardes. Nous avons rencontré quelques vaches noires sur le chemin (mais pas de mouton noir).
Retour vers 13h30 à la maison où nous avons apprécié le repas préparé par Zi et Roland (encore eux !), leurs talents culinaires allaient être appréciés durant toute la quinzaine.
Après la petite sieste obligatoire, surtout en Corse, nous avons été de nouveau à la plage de sainte Restitude, histoire de parfaire notre bronzage.

Le 8/8

Départ en voiture jusqu'à Lumio où nous l’avons garé, puis montée à pied jusqu'au village d'Occi où nous avons admiré un vestige de ruines ( financé par Laetitia Casta , ça m’fait une belle jambe) . On est revenu sur Lumio où Vincent s’est amusé avec un chat . ( ca lui manquait )
Le retour à la maison était programmé pour 14h, le déjeuner nous attendait et la sieste aussi. L’après midi fut consacrée à la visite de Calvi et à faire quelques courses ; seul Thierry avait décidé de rester, il était fatigué (c’était sa version mais personne n’y a cru vraiment)

Le 9/8

Promenade toute la journée vers la foret de Tartagine au nord de Calenzana, direction Olmetto di Capello ; on est passé par Lumio puis Muro,Feliceto,Speloncato pour redescendre à Pioggiola et rentrer dans le parc naturel de Corse , rouler sur la D963,une route de montagne étroite où deux voitures ont du mal à se croiser et où les flancs sont tels qu’il ne faut pas avoir le vertige.
La D963 s’arrête à la maison forestière de Tartagine et c’est à partir de là que nous avons fait une petite marche le long de la rivière de Tartagine; nous avions perdu Alzira en chemin. Thierry était très inquiet et il se demandait même s’il allait manger le soir même. Au retour, nous avons fait une petite halte à Speloncato où une visite s’imposait puis à Santa Reparata Di Balagna où nous avons assisté à une conférence "l'art et la thérapie" de Boris Cyrulnik

Le 10/8

Journée farniente; le matin on est resté à l'intérieur, lever plus tardif vers 9h; pendant que Vincent allait chez le coiffeur pour faire une « régularisation », Roland nous a offert une petite bière sur la terrasse du bar de Calenzana puis on est allé chercher le poulet que Zi avait commandé; c’est la première fois qu’on mangeait de la viande (et la dernière, mais on ne le savait pas encore)
Apres le repas Thierry et Roland ont joué à la pétanque, Roland ne s’en est pas encore remis , il était tellement dégouté qu’il s’est enfilé une bière en 5 secondes.
L’après midi, plage, à Ste Restitude, jour où thierry a perdu ses lunettes de soleil dans l’eau, le lendemain du portable de Zi tombé dans la rivière de Calenzana. Plus rien ne semblait aller dans le couple Taillefer ; heureusement que la bonne humeur des deux autres allait compenser ces moments de doutes. Thierry a du se rendre à Calvi pour en acheter de nouvelles.Image19999
Le soir même, on a été à la fête du village , soirée disco au bar Le royal où il y avait un Dj. Soirée dansante en perspective.

Le 11/8

Départ à 7h de Roland, Vincent et Thierry pour la foret de Bonifatu. 4h de marche tranquille, Alzira nous a rejoint en voiture à la maison forestière où nous avons pique-niqué le long d'une rivière. Ce jour là on avait marché assez vite car le trajet était programmé pour 5 heures et nous avions mis à peine 4 heures. Après une baignade dans la Figarella , retour à la maison vers 18h où nous avons fait une partie de pétanque mémorable, IDF contre Bretagne , les parisiens ont eu le dernier mot. (« c’est qui le patron ? » )

Le 12/8

Départ à 10h en voiture jusqu'à l'Ile Rousse…c'est la "ballade Pietra", .visite du port , photos des bateaux , puis entrée dans le centre
Aux alentours de 13 heures , montée vers le couvent de Corbara et arrêt au monastère; pique-nique , sieste puis descente à la plage de Sante Ambroggio.

Le 13/8

Départ 8 h pour une marche de 3h30 sur la boucle di Santa Lucia, la première semaine se terminanti déjà mais Thierry était au bout du rouleau. Il n'arrivait plus à poser pour la moindre photo, heureusement qu'Alzira paraissait beaucoup plus en forme . Le retour était programmévers 11h15, Vincent décide d'achter des lasagnes our le midi . Plage de l'Arinella l'après midi .

Le 14/8

On a fait du jardinage dans la maison. On en a profité pour faire une partie de pétanque, match Paris-Bretagne où les parisiens ont de nouveau gagné.
L'après midi, après un bon restaurant,farniente prévue sur la  plage, à Ste Restitude,

Le 15/8

Une nouvelle marche de 5 heures vers la Vallée de la Restonica (Corte) où nous avons effectué la rando du "lac de l'Oriente"
Dans l'après midi, une petite ballade en voiture sur les routes escarpées et montagneuses de la Montemaggiore.

Le 16/8

Une journée à Ajaccio avec un départ en bateau de Calvi, puis visite d'Ajaccio.
Il nous a fallu une bonne journée pour visiter et se restaurer. Le retour en bateau était programmé en fin de journée . Le soir, nous avons été dire bonjour à Ginette Sinibaldi à Calenzana.

Le 17/8

Nous avions décidé de passer deux jours dans le désert des Agriates : une  traversée de 30 minutes au départ de St Florent puis une randonnée sur la  plage de loto en direction des refuges de Ghignu via la plage de Saleccia: 3h de marche en plein soleil ;
Arrivés le soir  dan les anciens paillers , nous y avons passés la nuit, souvent dérangés par nos amis les moustiques !

Le 18/8

2 ème jour de randonnée dans le désert des Agriates : Ghignu > Loto : 2h30 de marche ;
Le retour à St Florent est programmé pour 13h30.
Au retour vers la maison à Calenzana, une pause d'impose  sur la plage sainte restitude.
Après être rentré pour prendre une bonne douche et se changer, retour à Ste Restitude pour un concert à 21h30 dans le cadre des « rencontres de Calenzana »

Le 19 aout

Dernier jour dans l'ile de beauté, le départ avec le Corsica ferry est programmé à 12h45 à l'Ile Rousse ; arrivée 20h à Toulon.
Le temps de récupérer la voiture et nous étions en route vers Paris . 11 heures de route , 4 chauffeurs et donc on s'est relayé durant le trajet.
Le passage de Lyon , même aux alentours de minuit était très difficile et on a perdu beaucoup de temps. Finalement , on est arrivé à 7h du matin à la maison. Après un bon café, le lit nous attendait et ce jour là il ne fallait rien nous demander.


2) En conclusion ...

Des journées passées à quatre géniales, une météo toujours magnifique (on est en Corse !), des paysages à couper le souffle (et à couper le souffle tant on on a marché), la population toujours accueillante et sympathique, fromage et saucisson corses à ne pas rater, une mer chaude et un bronzage sans forcer.
N'oublions pas que de juin à septembre, la température moyenne en Corse est de 28°C et la température de la mer est de 26°C en moyenne, largement au dessus des moyennes en France métropolitaine.
En juin 2019, un pic de chaleur de 40°C avait été atteint à Ajaccio, du à un coup de sirocco sur la façade occidentale de l'ile.

Quelques conseils de restaurants et de balades :

CHEZ JOSEPH » FELICETO  « U MULINU »
CHEZ EDGAR » LAVATOGGIO
CŒUR DE LUNE » MONCALE
LE PHARE » CALVI
L’ANGE DES MERS » PONT DE FIGARELLI
BOUCLE DE LA PIEVE D’AREGNO » SANT’ ANTONINO / I CATERI
BOUCLE DE TORU »
CHEMIN DE CORBINU » SANT’ ANTONINO (N°18)

La Corse : mer et montagne

Pour aller plus loin :

D'autres articles autour du même sujet :

Autre périple : dans le Languedoc-Roussillon
quelques jours en Guadeloupe 40 ans après
accident de voiture au Portugal, et après

 

tags: Vacances en Corse, Calenzana

Publié dans mes souvenirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Villa Porto Vecchio 08/02/2018 16:28

Un article qui donnera certainement envie à vos lecteurs de visiter la Corse pour ceux qui ne connaissent pas encore l'île de beauté ! N'hésitez pas à venir dans le sud et la région de Porto Vecchio lors de votre prochain séjour ! Merci encore pour cet article et bonne continuation dans la rédaction de ce blog.

Villa Palombaggia 11/01/2018 15:50

Merci pour votre article, cette partie de l'île offre de superbes ballades et excursions, des plages magnifiques et le maquis qui plonge dans la mer, merci de faire connaitre notre île au plus grand nombre à travers votre blog, nous souhaitons par avance un agréable séjour à tous ceux qui projette un voyage en Corse en 2018 !

Terry 24/03/2014 05:14

Keep posting.