L'endettement privé: un risque financier ?

Publié le par TT

Un peu moins d'un ménage sur deux (47%) est endetté en France. Le montant moyen leur restant à rembourser s'élève à  60 000 euros, avec, pour la moitié des ménages, un encours inférieur à 21 000 euros.
L'endettement, s'il est bien géré, permet d'augmenter sainement son capital et son patrimoine. Un ménage avec des revenus moyens ne peut pas échapper à l'endettement pour accéder à la propriété. Par contre s'endetter pour des biens de consommations peut s'avérer catastrophique si on n'y prend pas garde.


1) L'endettement - répartition par âge

Selon le tableau ci-dessous, on remarque que les ménages qui empruntent le plus sont ceux entre 30 et 59 ans. De plus les 30-49 ans c'est beaucoup plus pour un achat immobilier.
Les 30-59 ans n'hésitent pas non plus à octroyer un crédit pour l'achat d'une voiture, belle et grande de surplus.

Indicateurs endettement, source INSEE

  Total

achat résidence
principale

autres achats
immob.
et travaux

achat

auto

biens

conso

restructuration dette
ensemble 45.7 20.6 6.4 16.3 8 2.4
moins de 30 ans 41.3 14.6 3.5 16.1 7.4 3
de 30 à 39 ans 65.8 42.7 7.1 22.9 10.3 1.8
de 40 à 49 ans 66.4 39.5 8.7 22 10.9 4.2
de 50 à 59 ans 56.4 20.8 10 20.4 9.6 3.8
de 60 à 69 ans 37.4 7 7.3 14.4 7 2
plus de 70 ans 11.4 0.7 1.8 4.1 3.2 0.5


2) Les dossiers de surendettement déposés

Parmi cette petite moitié de ménages endettés, on retrouve des ménages surendettés c'est à dire qu'ils n'ont plus les capacités financières de rembourser leurs dettes. Le nombre de dossiers de surendettement déposés à la Banque de France en 2020 a été de l'ordre de 100 000 dossiers alors qu'en  2016 il était de 194 000 dossiers et en 2011, de 203 000 dossiers. 
Le nombre de dossiers de surendettement baisse régulièrement depuis les années 2015. Cependant il faut rester vigilant. Les différentes tendances économiques, les crises financières annoncées par certains, peuvent être un levier à l'augmentation du surendettement.

Nombre de dossiers de surendettements

Surendettement

2016 2017 2018 2019 2020
dossiers déposés 194194 181123 162936 132624 97552
dossiers traités 209748 179481 186099 139934 110597

En 2020, le nombre de dossiers déposés a baissé significativement. Les banques traditionnelles prêtent moins pour un prêt immobilier, beaucoup se sont vus refuser un dossier de prêt et la consommation des ménages, à cause de la pandémie, a globalement baissé de 10%.

L'étude de la Banque de France établit un lien évident entre la situation des personnes endettées et les régions où le taux de chômage est élevé. Ainsi, dans le Nord-Pas-de-Calais, la Haute-Normandie et la Champagne-Ardenne, régions où le taux de chômage est supérieur à 10%, les dossiers de surendettement s'élèvent à plus de 500 pour 100 000 habitants. La Provence, le Languedoc-Roussillon et la Lorraine suivent ce trio.
28.7 % des surendettés sont au chômage, 12% sont sans profession et 10% sont sans activité à cause d'invalidité ou longue maladie. 


3) Profil des surendettés

a) Les personnes seules

En 2019, 69% des dossiers reçus par la Banque de France sont ceux de personnes vivant seules (64% en 2011). Un phénomène en hausse qui concerne de plus en plus les personnes séparées ou divorcées.
L’isolement touche particulièrement les personnes surendettées. 53% d’entre elles sont séparées, célibataires ou veuves. Les femmes sont particulièrement exposées au surendettement, du fait de revenus inférieurs à ceux des hommes ou de leur situation de chef de famille monoparentale.

 

hommes
seuls

femmes
seules

familles
monoparentales
couples
avec enfants
couples
sans enfant
surendettés 26.6% 21.7% 20.9% 18.2% 10.6%
b) Des seniors dépassés

Ce sont les principales victimes du surendettement. La classe d'âge des 45-54 ans est la plus touchée (26.2%) et ceux au delà de 65 ans (9.5%). La hausse du coût de la vie et des charges liées au logement les handicapent sérieusement et ne leur permet pas d'envisager d'avenir meilleur.

  Hommes femmes total
de 18 à 24 ans 1.7% 0.9% 2.6%
de 25 à 34 ans 10.2% 7.1% 17.3%
de 35 à 44 ans 12.8% 10.9% 23.7%
de 45 à 54 ans 13.9% 12.3% 26.2%
de 55 à 64 ans 8.8% 8.6% 15.4%
de 65 à 74 ans 5% 4.5% 9.5%
> 75 ans 1.9% 1.4% 3.3%

 


4) La typologie des crédits

Crédits à la consommation : 39.6 % en 2016 versus 58% en 2011


Crédits immobiliers : 35.3 % en 2016 versus 22.6 % en 2011.

Crédits renouvelables : 21.3 % en 2016 versus 34.6% en 2011
Prêts personnels : 17% en 2016 versus 22.7 % en 2011

Le crédit immobilier reste donc la principale cause des dossiers de surendettement en terme de montants empruntés. Par contre le nombre de dossiers liés aux crédits à la consommation reste important même si il a considérablement baissé depuis 2011.  Ceci est principalement du aux réformes législatives de 2010 et 2013 (lois Lagarde)  qui permettent aux propriétaires et aux accédants à la propriété de bénéficier de la procédure de surendettement.


5) Les faibles revenus

a) Le niveau de ressources des personnes concernées

Les faibles revenus ne peuvent subvenir aux charges de la vie courante. A l'instar des retraités incapables de survivre à l'inflation, les personnes disposant de faibles revenus sont les plus surendettées. 78,5% d'entre elles vivent avec 2000 euros par mois, ou bien moins. Un quart des surendettés sont sans activité et un quart en invalidité, congé de longue maladie ou sans profession. Sont également plus concernés les employés et ouvriers, à l'inverse des commerçants ou des chefs d'entreprise, qui sont plutôt épargnés.
Plus d'un dossier sur deux est caractérisé par une absence totale de capacité de remboursement. 80 % sont caractérisés par une capacité de remboursement mensuel inférieur à 450 €

b) Les arriérés de charges courantes

Le montant des arriérés de charges courantes (logement, énergie, transports) et des autres dettes (familiales) a augmenté de près de 38% entre 2011 et 2016. Plus de 82% des dossiers de surendettement sont affectés par ces arriérés ( 75.6% en 2011).

c) Les crédits à la consommation font plonger les  locataires

Louer un logement et cumuler le remboursement d'un ou plusieurs crédits à la consommation font plonger les ménages qui s'y prêtent. 78,5% des dossiers reçus par la BdF sont ceux de locataires incapables de faire face à des remboursements de prêts personnels, qui s'élèvent pour 90% des cas à un montant moyen de 24 000 euros.


6) Un problème d'éducation ?

Il faut agir plus tôt en renforçant l’éducation dans les écoles : expliquer ce qu’est un compte bancaire, en quoi consiste la gestion d’un budget. C’est une éducation citoyenne.
Des personnes qui vivent avec moins de 1500 € par mois n’ont pas de problèmes de fins de mois car elles savent gérer leurs finances personnelles. Elles ne cèdent pas à la première publicité venue pour la téléphonie mobile, comparent à l’euro près les offres. Lorsqu’elles font leurs courses, elles font attention à ce qu’elles achètent, vont à la bibliothèque pour lire.
Savez-vous qu’en Allemagne, où il y a plus de pauvres que chez nous, il y a moins de surendettés?
Alors que le consommateur y est moins bien protégé qu’en France et que le montant moyen des allocations y est inférieur à 800 € (contre 1000 € en France). Mais, en Allemagne, dès l’école primaire, il y a des modules d’éducation à la gestion d’un budget.
Je pense également que les banques doivent être plus actives sur ce chapitre. Certaines ont déjà mis en place des plates-formes pour prévenir le surendettement. En téléphonant à leurs clients dès qu’elles décèlent un problème dans le compte bancaire. Mais cela devrait être généralisé. Les assurances crédit devraient être également mieux adaptées pour mieux fonctionner en cas d’accidents de la vie.

Que peuvent faire les pouvoirs publics ?
La loi Lagarde du 1er juillet 2010  était nécessaire, mais elle n’est pas allée assez loin. Elle n’a pas réglé le problème de fond de la vérification de solvabilité de l’emprunteur. Car les organismes de crédit font preuve d’imagination pour la contourner.  On rejette trop souvent la faute du surendettement sur le seul emprunteur alors qu’il s’agit d’une faute partagée. Une solution, plus radicale, enfin, serait d’étendre la mise en faillite personnelle, qui n’existe qu’en Alsace, au reste du territoire.

Evangile de Luc , chapitre 14 , versets 28 à 30
Si l'un de vous veut construire une tour, il s'assied d'abord et calcule combien celà coutera, pour voir s'il a assez d'argent pour achever le travail. Autrement, s'il pose les fondations et ne peut ensuite achever la tour, tous ceux qui verront celà se mettront à se moquer de lui en disant " cet homme a commencé de construire mais a été incapable d'achever le travail"
Epitre aux Romains , chapitre 13, verset 7
Payez à tous ce que vous leur devez: payez l'impôt à qui vous devez l'impôt et la taxe à qui vous la devez; montrez du respect à qui vous le devez et honorez celui à qui l'honneur est du. N'ayez de dette envers personne


Pour aller plus loin :

D'autres articles autour du même sujet :

La dette publique en France
Le système financier mondial

dessin de Miss Lilou

dessin de Miss Lilou

Publié dans consommation,budget

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article