Les 4 évangiles : éclairages

Publié le par TT

4 évangiles nous racontent la vie de Jésus, les 3 premiers (appelés synoptiques) se ressemblent beaucoup, l'évangile de Jean est très différent. Le livre des Actes, qui est le prolongement de l'évangile de Luc prolonge le récit de la vie du Christ et le développement de l'Eglise primitive. Ces 5 premiers livres constituent la première moitié du Nouveau Testament .

Sommaire :
1- Le contexte du nouveau testament
2- L'évangile selon Matthieu

3- L'évangile de Marc
4- L'évangile de Luc
5- L'évangile de Jean


1- Le contexte du Nouveau Testament

a) La Palestine au temps de Jésus
a1) Les données géographiques

Les collines de Galilée au nord, la montagne de Samarie au centre et les montagnes de Judée au sud. La Palestine est divisée en deux par sa chaine de montagnes qui va jusqu'à 1000 mètres d'altitude . Ellecarte de la palestine au temps de Jésus est également divisée en deux par le fleuve Jourdain qui prend sa source au mont Hermon ( à la frontière de la Syrie et du Liban). A l'est du Jourdain on trouve des grands plateaux qui terminent plus à l'est sur des déserts de pierre et de sable.
En fait , la Palestine se divisait en 5 régions :

  • la plaine maritime qui s'étend de Gaza à Tyr ( en passant par le Mont Carmel)
  • le bas pays appelé Séphélah
  • la chaine montagneuse centrale ( 3 montagnes)
  • la vallée du Jourdain
  • le plateau oriental du plateau du Jourdain au désert de Syrie.
a2) Les données économiques

Le blé, l'orge, les vignes, l'huile d'olive, les figues sont les principales productions agricoles de l'époque.
L'élevage des brebis est plus important que celui des bovins. L'agneau est réservé aux sacrifices de cultes et les colombes sont pour ceux qui ne peuvent pas acheter un agneau.
La  pêche jour un rôle important en bord de Méditerranée et sur les rives du Jourdain.
Pour ce qui est de l'industrie, le bâtiment, le tissage, la poterie et le cuir sont en pleines expansion.

que mangeait-on à l'époque de Jésus ?

a3) La culture hellénistique

L’époque hellénistique est le nom que l’on donne à la période qui suit la conquête d’une partie du monde méditerranéen et de l’Asie par Alexandre le Grand (356avJC à 323avJC) jusqu’à la domination romaine (à partir de 63avJC). Elle est considérée comme une période de transition, parfois même de déclin ou de décadence, entre l’éclat de l’époque classique grecque et la puissance de l’Empire romain. Cependant la splendeur des villes, telles Alexandrie, Antioche, Pergame, l’importance des échanges économiques et culturels, le rôle dominant de la langue grecque et sa diffusion modifient profondément le visage du Moyen-Orient antique y compris plus tard sous la domination romaine.
Une nouvelle langue grecque apparait , internationale utilisée pour le commerce et qui sera utilisée pour écrire le Nouveau Testament .
Jésus parlait le grec . C'était vraiment la langue la plus utilisée à l'époque de Jésus.

Les villes hellénistiques les plus connues : Césarée , Tibériade , Gadara , Gerasa ..
.

a4) La situation politique

Sous la domination romaine depuis 63av JC plusieurs empereurs se sont succédés, le général Pompée , Hérode le Grand , Hérode Agrippa 1er ,Hérode Agrippa II , Auguste . Le latin est la langue parlée à l'ouest de l'empire ( Italie, Gaule, Espagne) mais à l'est, en Judée particulièrement c'est le grec commun qui est utilisé , disons le grec par les élites et l'araméen par les moins instruits.

a5) La vie religieuse

Sous l'occupation romaine, les juifs étaient dispensés de faire un culte à l'empereur. Le Sanhédrin avait été fondé pour gérer le culte juif, administrer le temple et s'assurer que tout juif s'acquitte de l'impôt .
A cette époque il s'agit du 3ème temple, celui rénové par Hérode Le Grand.
Dans chaque village il y a une synagogue où on venait prier, réciter la confession de foi juive, lire la Torah et la commenter. 
A cette époque il y avait plusieurs partis juifs :

b) L'expansion de l'Eglise après la Pentecôte
b1) Le judaïsme et le christianisme dans l'empire romain

Les juifs étaient les seuls à échapper aux devoirs d'honorer et de déifier les empereurs de Rome. Le judaïsme était donc toléré par Rome. Les chrétiens bénéficiaient de cette même faveur car on ne les distinguait pas des juifs au début . Les 1ers chrétiens étaient des juifs de la diaspora ( qu'on trouvait dans les synagogues), des prosélytes et des craignants Dieu.
Mais petit à petit, suite aux troubles grandissants entre juifs et chrétiens, qui génaient Rome et l'ordre public, les chrétiens étaient mis à part par le pouvoir Romain qui a suscité déjà en 64apJC la persécution de ceux ci par Néron.

b2) La guerre juive : 66-73 apJC

Les juifs, à cette époque, avaient décidé de ne plus se soumettre au pouvoir Romain ce qui a entrainé la prise de Jérusalem et la destruction du temple en 70apJC par Rome.
Vers la fin du 1er siècle, les pharisiens, seul parti juif a avoir résisté après la destruction de Jérusalem, ont réformé profondément le judaïsme et ont fait en sorte que les chrétiens étaient "persona non grata" dans les synagogues.

b3) le culte chrétien

Les 1er chrétiens, après s'être réunis au Temple, puis dans les synagogues, se réunissaient dans "les maisons". Il n'y avait pas de hiérarchie et pour eux Christ est le chef de l'Eglise.

b4) les éléments propices à l'expansion du christianisme
  • la construction de routes et de voies de communication. La Pax Romana .
  • la langue grecque "koiné" utilisée pour écrire le Nouveau Testament, langue qui existe depuis Alexandre le Grand ( notez que le Nouveau Testament c'est de l'Araméen traduit en grec). Les citations de l'AT dans le NT sont tirés de la  Septante ( Hébreux traduit en grec) et c'est pourquoi il y a des différences entre les versets de l'AT et ces mêmes versets cités dans le NT.Il faut savoir aussi que la transmission écrite de la Bible s'est faite grâce au Judaïsme car les paiens ne savaient pas lire.
  • la diversité religieuse dans l'Empire Romain. Il y avait plus de juifs en dehors d'Israël que dans Israël. Les premiers chrétiens sont des judéo-chrétiens qui viennent du peuple juif .
b5) A propos de la persécution des chrétiens sous Néron- le film Quo Vadis

Quo vadis est un film américain (péplum) réalisé par Mervyn LeRoy, sorti en 1951. Il est adapté du roman de l'écrivain polonais Henryk Sienkiewicz Quo vadis ?, qui avait valu à son auteur un prix Nobel de littérature en 1905.
Cette œuvre, longue de près de trois heures, décrit l'émergence du christianisme à Rome sous Néron, à travers une histoire d'amour entre un officier romain, Marcus Vinicius, neveu du mécène épicurien Pétrone, et Lygie, une jeune otage lygienne, devenue chrétienne, fille adoptive d'un général retraité, qu'il prendra comme épouse après avoir échappé au massacre des chrétiens dans les arènes impériales. En la retrouvant, Marcus va apprendre à connaître les Chrétiens.

Bande annonce du film :


.2-  L'évangile selon Matthieu

Les quatre évangiles se présentent à nous comme des oeuvres anonymes. Ils ne contiennent pas, dans le texte, de désignation explicite de leurs auteurs.

a) Carte d'identité

- auteur : Matthieu, l'un des douze apôtres. Cependant, il n'y a jamais eu de preuves indiscutables que ce soit lui c'est la raison pour laquelle il reste plusieurs interprétations à ce sujet. Matthieu, (Lévi) le collecteur d'impôts appelé par Jésus (Mt 9.9.13) devenu disciple de Jésus et apôtre, est un témoin oculaire des évènements qu'il rapporte. Il se trouve en tête du canon du N.T.
- date de rédaction ; entre 60 et 80.
- lieu de rédaction : en Syrie et plus précisemment à Antioche
- les destinataires : la mouvance judéo-chrétienne.

b) Le contenu du livre
 b1) Résumé

L'évangile selon Matthieu est l'évangile de la transition. Il nous représente le messie annoncé par les prophètes et qui accomplit par sa vie et ses enseignements les promesses de l’Ancien Testament. Le livre a également une signification profonde pour les chrétiens, lui révélant l'aspect spirituel du royaume. C'est l'évangile du messie, du Roi divin qui vient établir son royaume. Le mot «royaume» est employé 32 fois.
Cet évangile contient aussi 60 citations et références de l’Ancien Testament. L’évangile selon Matthieu comporte 31 sections d'un caractère spécial qui toutes se rapportent au Roi et à son royaume.  Jésus-Christ porte 4 titres : il est appelé le fils d'Abraham, le fils de David, le fils de l'homme et le fils de Dieu.
Matthieu insiste à la fois sur l'identité et sur l'enseignement de Jésus montrant que Jésus appartient à la descendance de David, qu'il est le roi des Juifs dont la vie est l'accomplissement des prophéties messianiques de l'Ancien Testament.

Cette mise en évidence rendait l'évangile de Matthieu particulièrement utile lorsqu'il s'agissait de montrer aux Juifs que Jésus était le Messie tant attendu, celui dont les prophètes avaient annoncé la venue. Il permettait aussi d'aider les convertis d'origine païenne à comprendre la pleine signification du ministère de Jésus.
Matthieu va essayer de structurer son livre d'une manière différente , avec plus de cathéchisme car l'évangile de Marc avait déjà été écrit et la vie de Jésus était donc déjà connue.

b2) le plan

L'évangile de Matthieu pourrait être divisé en 5 grands discours :
=> Le sermon sur la montagne : chapitres 5 , 6 & 7
=> L'envoi en mission : chapitre 10
=> Les paraboles, l'enseignement : chapitre 13
=> La communauté des disciples  ou comment vivre en communauté : chapitre 18
=> Avertissements, les temps de la fin : chapitres 23 à 25

b3) Le plan détaillé
ICI pour voir le plan détaillé
c) Quelques thèmes de l'évangile de Matthieu
c1) Les différentes "identités" de Jésus

Le Roi : "roi des juifs" c'est l'identité principale révélée dans l'évangile de Matthieu. Dès le chapitre 3 JC annonce l'imminence de Son Royaume.  Le terme "royaume des cieux " n'apparait que dans Matthieu et il apparait 16 fois.
Le prophète : disons qu'il est perçu ainsi par la population car il fait régulièrement des miracles . Chap.16:14 Pour certains il est une "figure " de Moïse (sortir d'Egypte, séjour dans le désert )
L'enseignant : les 5 discours confirment son statut d'enseignant . On l'appelle "maître" ( chap.12:38)

c2) L'évangile destiné au Juifs et aux paiens

Jésus s'adresse d'abord aux juifs, les disciples étaient juifs. Mais au fur et à mesure de son ministère, il y a de plus en plus d'opposition de la part des juifs tandis que les "non juifs" écoutent l'enseignement de Jésus avec attention. La Bonne Nouvelle de Jésus s'adresse à tous, il n'y a pas de discrimination. 
L'exemple des deux miracles de multiplications des pains et des poissons. Le 1er miracle, 14:13-21 était adressé aux juifs et le 2ème miracle 15:32-39 était adressé aux paiens.

c3) "Afin que l'écriture soit accomplie"

Cette expression revient 18 fois dans l'évangile. C'est dans cet évangile qu'on retrouve le plus de références de l'Ancien Testament.
Exemple : chapitre 3:1-3 où Jésus fait référence à un texte du prophète Esaïe ( Esaie 40:3) pour la venue de Jean Baptiste

c4) l'église

C'est dans Matthieu qu'on retrouve ce verset bien connu :
chapitre 16:18 " et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur cette pierre je batirai mon Eglise"
Il n'y a que Matthieu qui parle de l'Eglise.

d) A propos des 2 multiplications des pains

Le premier miracle s'adresse aux juifs , il se situe après l'envoi des 12 en mission (Luc 9.1-17), avec cette précision en Mt 10.5-6 : "Allez vers les moutons perdus de la maison d'Israël".
Donc en revenant à Luc ceux qui sont nourris la 1ère fois ne sont que des Juifs (Luc ne parle pas de la 2e multiplication des pains)
Après cette multiplication Jésus part en terre païenne : Mt 15.21 Tyr et Sidon.
Il rencontre la femme Cananéenne (discussion sur la mission auprès des moutons perdus de la maison d'Israël)
En Marc 7 (texte parallèle à Matthieu) Jésus va en Décapole région païenne à l'est de la Galilée (Mc 7.31) où il guérit "difficilement" un sourd en utilisant les techniques "païennes" des guérisseurs de l'époque (salive, touché).
C'est là qu'a lieu la 2e multiplication qui s'adresse aux paiens

e) Quelques versets de l'évangile de Matthieu

5:11 :Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi
5:13 et 14 : Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde
5:38-39 : Vous avez appris qu'il a été dit : oeil pour oeil, et dent pour dent;Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre
6:33 : Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
7:1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés
11:28 :Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos
22:37 : Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.C'est le premier et le plus grand commandement.

Un extrait du film Jésus de Nazareth de Franco Zeffirelli réalisé en 1977. Un extrait du sermon sur la montagne relaté exclusivement dans son intégralité par Mathieu dans le 1er évangile.

Matthieu 7:1 "Ne jugez pas afin que vous ne soyez pas jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez. Pourquoi vois tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère et n'aperçois tu pas la poutre qui est dans ton oeil"

.


3-  L'évangile de Marc

a) Carte d'identité
  • auteur : Marc,  compagnon de route de Paul et Pierre. (1er voyage missionnaire)
  • date de rédaction ; durant les années 60 (c'est le premier évangile écrit)
  • lieu de rédaction : Rome d'après la tradition
  • les destinataires : des lecteurs qui parlent grecs mais pas l'araméen et qui ne sont pas d'origine juive . Ils devaient expliquer à ses lecteurs quelques traditions juives
    • 7:3-4 : explication du comportement des pharisiens
    • 7:34 : explication d'un mot en araméen
    • 15:22 : explication de la signification d'un lieu
b) Le contenu du livre
  b1) Résumé

Des quatre évangiles, celui de Marc est le plus court et très probablement le plus ancien. Dès les premières lignes, il présente Jésus comme le « Fils de Dieu » . Mais ce titre étonnant, pourtant confirmé à plusieurs reprises tout au long de l'évangile, doit rester secret selon la volonté même de Jésus (voir 3.12; 5.43; 7.24; 8.30; 9.30).
Puis, après une période d'épreuve dans la solitude (1.12-13), commence la vie publique de Jésus. Marc souligne alors souvent l'autorité de Jésus, tant lorsque celui-ci appelle des hommes à le suivre que lorsqu'il enseigne les foules ou apporte la guérison à des malades (1.14-8.30).
Dans une deuxième partie de son récit, Marc montre Jésus s'acheminant vers les souffrances, la mort et la résurrection qui l'attendent à Jérusalem (8.31-10.52). Trois fois, il en informe ses disciples, mais sans être compris. Il parle plus souvent de lui-même en se désignant comme le « Fils de l'homme », mais le mystère qui entoure sa personne demeure tout aussi grand.
À Jérusalem, où il est entré sous les acclamations, il chasse les vendeurs du temple et se heurte à l'opposition des dirigeants religieux d'Israël. C'est pour lui l'occasion d'un dernier enseignement à ses adversaires, à la foule, à ses disciples (chap. 11-13).
Les chapitres 14-15 sont consacrés aux deux dernières journées de Jésus. C'est là qu'on trouvera en particulier le récit du dernier repas qu'il prit avec les siens (partageant avec eux le pain et le vin), sa prière solitaire au jardin de Gethsémané, son arrestation, sa condamnation, son exécution sur une croix, sa mise au tombeau. Le surlendemain de sa mort cependant, des femmes trouvent sa tombe vide et apprennent qu'il est passé de la mort à la vie (16.1-8). Elles s'enfuient alors affolées. (Certains manuscrits ajoutent un supplément, qui résume quelques apparitions de Jésus ressuscité et son ascension; ces récits se trouvent de façon plus détaillée dans les autres évangiles).

b2) le plan 
  • 1ère partie , chapitres 1 à 8:26 - le ministère de Jésus en Galilée
  • 2ème partie , chapitres 8:27 à 16:20 - la marche de Jésus vers la souffrance, la mort et la résurrection
c) Les thèmes de l'évangile
c1) le royaume de Dieu, présent et futur

Marc 1:15 Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle.
Marc nous dévoilera dans son évangile que le royaume de Dieu est à la fois présent et futur.
Car même si le royaume est là par les miracles de Jésus , Marc nous dit clairement que le royaume de Dieu est à venir marc 13:24-37et qu'il faut rester vigilants ..

c2) Jésus, fils de Dieu et serviteur ( fils de l'homme )
  •  Jésus est appelé le « Fils de l'homme » 88 fois dans le Nouveau Testament. Un premier sens de l'expression «Fils de l'homme» fait référence à la prophétie de Daniel en Daniel 7:13-14, " Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme; il s'avança vers l'ancien des jours, et on le fit approcher de lui. On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit » "La description “Fils de l'homme » est un titre messianique. Jésus est Celui a qui fut donné la domination, la gloire et un royaume. Lorsque Jésus a utilisé cette expression, il a attribué la prophétie du Fils de l'homme à soi-même. Les Juifs de cette époque aurait été intimement familiers avec l'expression à laquelle il faisait référence. Jésus se proclamait lui-même comme le Messie
  • Un deuxième sens de l'expression «Fils de l'homme » signifie que Jésus était vraiment un être humain. Dieu a appelé le prophète Ezéchiel: « Fils de l'homme» 93 fois. Dieu a tout simplement appeler Ezéchiel un être humain. Un fils d'un homme est un homme. Jésus est pleinement Dieu (Jean 1:1), mais il était aussi pleinement humain (Jean 1:14). 1 Jean 4:2 nous dit: «Voilà comment on peut reconnaître l'Esprit de Dieu: tout esprit qui reconnaît que Jésus-Christ est venu dans la chair est de Dieu."
c3) Les disciples

Plusieurs passages de Marc montrent que les disciples ne comprenaient pas ce qu'il disait Marc 4:13 / 7:17-18 / 4-35-41 / 6:45-52 , 8:14-21 / 9:30-32 / 10:32-45

Le Messie tel annoncé par les évangélistes Matthieu et Marc . Explications sur ce film animé .
De l'origine de l'humanité à la venue du Messie.

ff


4 - L'évangile selon Luc

a) Le contenu du livre

C'est le seul évangile où il y a un prologue qui nomme son destinataire (Théophile) .Il reconnait n'être pas le 1er à raconter l'histoire de Jésus . Luc 1:1-2 "Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole' Luc n'a pas été témoin du ministère de Jésus ( comme Matthieu et Jean , apôtres ) mais en tant qu'accompagnateur de l'apôtre Paul il a pu collecter de nombreuses informations . Colossiens 4:10-14 , 2 Timothée 4:10-11  . Luc c'est la "grosse tête" du Nouveau testament. On voit que son évangile est le fruit de minutieuses recherches historiques , qu'il a du se renseigner auparavant. Il fait partie des évangiles synoptiques ( avec Matthieu et Marc) mais quelques récits sont uniquement racontés dans Luc : la naissance de Jean Baptiste , la parabole du fils prodique, l'histoire de Zachée , le bon samaritain , les 10 lépreux . Il se rapproche aussi de Jean en ce comme lui il mentionne Marthe et Marie ainsi que les Samaritains 

b) Le plan du livre

voir plan détaillé Prologue / Evangile de l'enfance / préparation du ministère de Jésus / Ministère de Jésus en Galilée/ la montée à Jérusalem / Ministère de Jésus à Jérusalem / La passion / après la résurrection.

c) Les thèmes spécifiques du livre
c1) La personnalité de Jésus

Luc 2 : 41-52

  • Il est intelligent, dès l'age de 12 ans
  • Il reste soumis à ses parents malgré quelques désobéissances (introuvable durant 3 jours ! )
  • Il est égal à égal avec les maitres de la Loi
c2) Des recherches historiques

Contrairement aux autres évangiles, Luc a tenté de situer la vie de Jésus dans le temps

Luc 1:5 " Du temps d'Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d'Abia ; sa femme était d'entre les filles d'Aaron, et s'appelait Élisabeth"
Luc 2:1-3 " En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre.Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie .Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville."
Luc 3:1-2 "La quinzième année du règne de Tibère César, -lorsque Ponce Pilate était gouverneur de la Judée, Hérode tétrarque de la Galilée, son frère Philippe tétrarque de l'Iturée et du territoire de la Trachonite, Lysanias tétrarque de l'Abilène, et du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, -la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert."
Luc 3:19 " Mais Hérode le tétrarque, étant repris par Jean au sujet d'Hérodias, femme de son frère, et pour toutes les mauvaises actions qu'il avait commises"

c3) Luc fait ressortir la compassion de Jésus envers les hommes et les femmes et leurs inégalités

Il est focalisé sur les exclus de la société de l'époque. Par exemple, pour le texte de la naissance de Jésus il parlera de bergers alors que Matthieu parle des mages.

Quelques exemples :

  • La femme pécheresse ( Luc 7:36-50 ) servante du Pharisien Simon qui accueille Jésus dans sa maison .
  • Les gens de mauvaise vie avec qui Jésus déjeune et les accueille ..Luc 15: 1-10
  • Lazare, pauvre et rejeté sur la terre , et avec Dieu , accueilli .... Luc 16: 19-31  *
  • Les dix lépreux ..Luc 17:11-18
  • Le publicain (à l'époque ennemi des juifs car collecteur d'impôt ) ..Luc 18: 9-14
  • Les enfants, tous les enfants ... Luc 18: 15-17
  • L'aveugle ...Luc 18: 35-43
  • Zachée, le chef des publicains   - Luc 19 : 1-10
  • Jeanne et Suzanne qui soutenaient Jésus financièrement  Luc 8:3 
  • Anne la prophétesse qui servait Dieu nuit et jour au temple   Luc 2:36-38
  • La femme veuve et le juge inique    Luc 18:1-8

* Le passage de Lazare en Luc 16 est vraiment touchant. A vous qui n'êtes pas convaincu de la véracité de l'Evangile, ce texte peut vous parler

c4) Jésus est un homme qui priait

Luc 3:21 , Luc 11:1, l'auteur nous décrit Jésus qui priait. Il n'était donc pas un "super héros" qui n'avait besoin de personne mais il priait Dieu car il avait besoin de son secours et de son soutien.

La mort et la résurrection de Jésus comme les 3 autres évangiles, les récits de la vie de Jésus convergent tous vers l'issue de sa mort et de sa résurrection. Luc termine par l'ascension de Jésus, un fait qu'on ne voit pas dans les autres évangiles. Il continuera son récit dans le livre des actes dont il est également l'auteur .   

L'ascension de Jésus événement raconté par Luc

gg

 


5- L'évangile selon Jean

a) Résumé 

Jean va s'attacher à montrer que Jésus est le Christ. Le Fils de Dieu. Il est également l'autre des 3 épitres et de l'Apocalypse. D'ailleurs le plan de l'évangile est identique à celui de la 1ère épitre.
Si Matthieu, Marc et Luc consignèrent leur témoignage sur la vie terrestre de Jésus moins de 30 ans après son ascension, en respectant la chronologie des événements, Jean a attendu plus de 60 ans pour écrire l'évangile...Le disciple bien aimé était alors un vieillard, prisonnier dans l'ile de Patmos (mer Egée ) quand il a commencé à rédiger l'évangile.
Alors que Matthieu présente aux juifs leur Roi, Marc le décrit comme Serviteur au milieu de ses disciples, Luc dépeint l'homme parmi les hommes , Jean le révèle comme le Fils de Dieu descendu du ciel pour sauver le monde.

b) Plan de l'évangile 
  • Prologue ( 1:1-18 )
  • La lumière est venue ( 1 à 12)
  • L'heure de l'amour ( 13 à 20) 
c) Les particularités du livre 

Jean est le seul à rapporter le miracle de Cana, celui de Bethesda, de l'aveugle né, de la résurrection de Lazare, la rencontre avec Nicodème et celle avec la Samaritaine
Jean ne mentionne aucune parabole, pas de béatitudes ni de sermon sur la montagne, pas d'appel des apôtres
Jean cite très peu l'Ancien Testament (19 fois ) alors que Matthieu le cite 101 fois.
Jean aime jouer sur les oppositions : Lumière/ténèbres , vérité/mensonge, vie/mort, esprit/chair, Amour/haine, Voir et croire

d) Jésus et Moïse 

La comparaison est tirée d'un des passages du livre de Deutéronome chapitre 18:18-19

"Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte".
Jésus est Le prophète comme Moïse que Dieu devait envoyer . Il donne un nouveau commandement et proclame la Loi de l'Esprit. Mais Moïse est plus l'anti-type ( le contraire) que le type ( la préfiguration) du Christ. D'où l'opposition constante dans l'évangile entre les responsables juifs et Jésus.
Jean 1:17 " car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ."
Jean 1:45 : "Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit : Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph"
Si Moïse a donné les 10 commandements , Jésus donne un nouveau commandement 13:34 " Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres."

e) Jésus est Dieu

La parole de Dieu incarnée , faite chair . Chapitre 1:14-18

La piscine de Bethesda au nord du Temple de Jérusalem,

 

dd

 

Publié dans formation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :